Recent Posts

    Histoires sexe le sexe avec des animaux

    histoires sexe le sexe avec des animaux

    Sexs vidéo homme de sexe

    Je suis, il me semble assez jolie, brunette, yeux vert, des seins qui sont entre le B et le C, des jambes musclées, un cul rebondit Je suis ce genre de femme, lorsque je m'habille, bon chic bon genre, fait détourner les regards.

    Tu vois tout de suite que j'ai de l'éducation, que je suis issue de bonne famille et que je sais me tenir à table. Je vais souvent sur mIRC, un de mes petits pécher mignon. Mon Dieu qu'il y a là, un ramassis d'ordure humaine Mais bon, oui, je suis snob. Heureusement, dans tout ce ramassis d'immondices, il y a des perles. Les perles, ce sont ceux qui écrivent bien, qui ont un travail stable, ceux dont la vie a joué un tour et qui se retrouvent seuls le soir.

    Ceux qui ont de l'éducation et sont habiles dans leurs conversations écrites. D habite près de chez moi, il a environ 50 ans, il est grand. Nous avons échangé nos msn. Nous avons longuement discuté, deux mois, trois mois Il est célibataire, bi Puis nous avons abordé les tabous. Il a déjà couché avec une fille de mon âge. Et ils s'envoyaient en l'air, les trois. Je dois vous avouer, que pour la snob que je suis, limite bourgeoise Sincèrement, rien que d'y repenser et de l'écrire, j'ai la chair de poule, des fourmillements dans mon ventre et une envie d'arrêter d'écrire pour me toucher.

    Alors D et moi, côtoyons la même épicerie, je le voyais partout, sans jamais le voir. Lui, fantasmait sur le lait maternel. Comme à l'époque j'allaitais, je me suis à de nombreuses reprises masturbée, en pensant à lui.

    Je l'imaginais me téter le sein, ma main sur sa tête, l'appuyant fermement. Cela faisait déjà plusieurs mois que nous parlions de sexe. Avec le temps, je me suis libérée et j'ai osé lui parler de mes fantasmes les plus tabous Je dois avouer que plus jeune, je suis tombée sur un film d'une femme se faisant pénétrer par un chien. J'ai encore les images gravées dans ma mémoire et mon Dieu que ça m'excite.

    Je vous raconte ça, mais je lui ai tout dit, comme je vous le dit. J'ai aussi vu un cheval mettre une personne, je ne saurai vous dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme. J'ai vu des chiens lécher l'entre-jambe de femmes Comme l'interdit est bon!

    D aimait ça aussi. Il n'avait jamais vu ça, une femme se faire lécher par un chien. Je ne me suis jamais fait lécher par un chien Je ne sais pas trop c'est quoi qui m'excite le plus, savoir qu'une personne me regarde ou le fait de faire un acte totalement indécent.

    J'ai ouvert les jambes, j'ai pris mon chien. J'ai commencé à me toucher, le chien entre les jambes. D ne savait pas ce que j'étais entrain de faire, je voulais lui faire une surprise, lui envoyer par msn Mon chien ne semblait pas vouloir s'approcher, je ne l'ai jamais habitué faut dire J'attends encore avant de filmer, l'angle n'est pas bon.

    Il s'approche, je vois que son pénis s'est sorti. Le cochon il bande et ose pas. Comme quoi, chien ou homme, ils se ressemblent tous! Je mouille sans même me toucher. J'en oublie la caméra qui tourne. Puis un deuxième, je sens que je mouille, mon chien n'est pas trop certain qu'il a le droit de venir dans ce coin, il est doux. C'est totalement incroyable comme sensation. La langue est rapeuse. Le poil, quoi qu'omnis présent ne rappe pas mon entre-jambe. Je me fais manger par mon chien Je suis la pire des trainées qui existe!

    Je me retourne et repense à la caméra, je la ferme. Je l'envoie directement à D, faut préciser que j'ai pris le film en gros plan, j'aime peu m'incriminer dans les vidéos, on n'y voyait que ma chatte grandement ouverte et la tête du chien Je regarde mon chien et je lui dis: Oui, je mouillais tellement que mon chien avait des filaments de ma cyprine entre ma chatte et sa bouche Je suis honteuse tout d'un coup Et mon chien qui en redemande, il ne veut plus sortir sa tête de là Rouge de honte, de gêne et pourtant, j'ai adoré cette nouvelle sensation.

    D, je ne l'avais jamais vu jusque-là Et je n'aurai jamais cru que mon petit film le fasse autant craquer. J'avais quoi à perdre? Alors je lui ai donné mon numéro de porte Je suis allée me changer en vitesse, j'ai enfilé un corset, avec des bas résilles reliées aux portes jaretelles et j'ai attendue, les jambes ouvertes, dans mon entrée. Si vous saviez la sensation dans laquelle j'étais J'étais grisée sans même avoir bu quoi que ce soit, droguée au sexe, au mauvais sexe, droguée à la perversité et à l'interdit.

    Je vois une ombre arriver devant la porte et l'ouvrir, c'est lui. D a les cheveux gris, est grand Il est imposant, il a le regard pervers. Il me regarde, sourit, ferme la porte. Il s'avance vers moi:.

    Il s'approche, commence à me mancher le cul, puis les lèvres du vagin. Il regarde mon chien. Celui-ci à le pénis totalement ouvert, près à l'emploi. Je me surprenais aussi à imaginer tout un tas de trucs coquins avec les mecs que je croisais. Le plus ridicule a sans doute été ce type qui était devant moi à la poste. Mon désir virait désespéré. On était au resto. Je soutenais son regard, je le défiais même.

    Je redécouvrais Henri, non sans une légère perplexité. Si vous prenez du plaisir, votre bébé aussi. Comment avions-nous pu rester endormis si longtemps? Inutile de me faire un dessin: Henri ne me suivait plus. Allez, une fois tous les deux jours, ça irait.

    Impossible de les refermer. Le sexe est presque devenu vital entre nous. Cette année, nous fêtons nos 10 ans, et nous sommes toujours dans cette énergie de la découverte. Au moins pendant neuf mois, je suis enceinte du deuxième!

    Vous aimez sur elle store.




    histoires sexe le sexe avec des animaux

    ...



    Le sexe de lhumour sexe francais


    Le noud resta gonfler pendant une heure. À ma grande surprise, quand le noud se dégonfla, au lieu de se retirer, le chien entama une deuxième baise! Le chien glissait facilement en moi. Je soulevais mon bassin pour aller à la rencontre du chien. Le noud recommença à gonfler. Trois heures en ligne! Comme il haletait, nos langues se sont mélangés dans un baiser fougueux. Ma salive et sa bave se mélangeaient.

    Sur le chemin du retour, je suis passée par les ruelles pour sauver du temps. Je recommençais déjà à mouiller. Son noeud était prêt de mon vagin. Son noeud gonfla en moi. Mon vagin était rendu assez élastique au nombre de nouds qui gonflait en moi par jour. Le lendemain après-midi, je suis arrivée chez mon frère.

    Après le souper, je me suis retrouvée seule avec mon frère dans le salon. Eh bien, sa va toujours bien à mon travail. Une baise de trois heures! Mon frère était parti. Mon frère a un immense terrain. Alors mon bel étalon, ça te dirait de baiser une fille? Le pénis en sortit. Il faisait au moins 45 centimètres de long eu cinq centimètres de diamètres.

    Je le caressais avec mes mains. Il était humide et collant. Je suçais le plus gros pénis de ma vie, je ne pouvais même pas le prendre complètement en bouche.

    Le cheval éjacula alors sur moi. Il y avait une botte de foin coller sur une table. Mais le cheval lui sentit que son pénis avait commencé à pénétrer un vagin tout chaud.

    Il donna alors un grand coup de butoir. Le cheval me défonçait littéralement. Son pénis butait contre le fond de mon vagin. Le plaisir et la douleur se mélangeait mais le plaisir prenait le dessus.

    Il faisait de puissant va-et-vient en moi et je criais ma jouissance. Son pénis était déjà prêt à refonctionner. Plus d'une quinzaine de centimètres pour sa longueur et plus de 5 centimètres pour son épaisseur! Il n en fallait pas plus pour rivaliser avec l'animal à 4 pattes et Dame Nata en avait l'eau à la bouche! Et même sur les 2 bouches! Mais pas les boules! Elle tâtait, caressait, compressait si bien qu'elle sentait le sang venir cogner dans les veines et la tige divine gonflait!

    En moins d'une minute elle sentait le membre se raidir pour devenir une énorme bite! Presque monstrueuse avec ses veines protubérantes et sa grosseur terrifiante! La bite était redressée pour venir, comme un arc bandé, frapper contre le ventre du bellâtre! Et il dépassait largement le nombril, pire qu'un âne! Cette queue à présent bien dressée laissant apparaître en dessous l'énorme paire de testicules bien gonflée! Elle pût donc les soupeser et les triturer de ses doigts habiles, puis osant, la hampe prise à 2 mains, elle put, non sans mal, engloutir l'énorme gland dans sa bouche distendue, mais pas facile!

    Elle avait du mal descendre plus bas et se contentait de lécher cette massue comme un enfant aurait fait avec une grosse glace à la framboise, ce gland avait la même couleur!

    Passant du rose pâle au vermillon en moins d'un quart d'heure Dame Nata n en pouvait plus et son sexe étant bel et bien en feu malgré toute la mouille qu'il contenait! La belle se retournât, défit ses guêtres et son fuseau pour le descendre rapidement sur ses chevilles " je vous en supplie mon cher Ami prenez moi vite sauvagement et faites moi découvrir les joies de l'écartèlement et les joies de la torture avec cet instrument!

    C'est avec une folle excitation, que le fin écuyer pris d'une main sa grosse pine et de l'autre la hanche de la dame pour mettre en contact leurs corps avides de sensation. Il fit coulisser son gland le long de la fente, de bas en haut et de haut en bas avec un mouvement lent mais appuyé qui étalait bien la cyprine sécrétée abondamment! Le cavalier devenu monture eut bien du mal à s'y loger, malgré que dame Mature eut bien dans le passé , de nombreuses aventures, son entrée restait serrée!

    Une fois la tête bien trempée, il força de plus en plus pour loger la moitie du gland, le sexe était distendu à craquer, il recula donc pour mieux replonger avec un coup de rein bien plus violent. La tête était à présent bien logée, à l étroit certes, mais rentrée tout de même!

    Dame Nata cria de douleur, d'un son aigu! Pensant qu'une deuxième fois son pucelage était perdu! Le gland passé, la hampe suivit, dans un va et vient appuyé, tout entier entra le vit! Enfin presque car sa longueur exorbitante laissait un quart sortit! Les cris de douleur se transformèrent très vite par des gloussements de plaisir!

    Je me fais manger par mon chien Je suis la pire des trainées qui existe! Je me retourne et repense à la caméra, je la ferme.

    Je l'envoie directement à D, faut préciser que j'ai pris le film en gros plan, j'aime peu m'incriminer dans les vidéos, on n'y voyait que ma chatte grandement ouverte et la tête du chien Je regarde mon chien et je lui dis: Oui, je mouillais tellement que mon chien avait des filaments de ma cyprine entre ma chatte et sa bouche Je suis honteuse tout d'un coup Et mon chien qui en redemande, il ne veut plus sortir sa tête de là Rouge de honte, de gêne et pourtant, j'ai adoré cette nouvelle sensation.

    D, je ne l'avais jamais vu jusque-là Et je n'aurai jamais cru que mon petit film le fasse autant craquer. J'avais quoi à perdre? Alors je lui ai donné mon numéro de porte Je suis allée me changer en vitesse, j'ai enfilé un corset, avec des bas résilles reliées aux portes jaretelles et j'ai attendue, les jambes ouvertes, dans mon entrée.

    Si vous saviez la sensation dans laquelle j'étais J'étais grisée sans même avoir bu quoi que ce soit, droguée au sexe, au mauvais sexe, droguée à la perversité et à l'interdit.

    Je vois une ombre arriver devant la porte et l'ouvrir, c'est lui. D a les cheveux gris, est grand Il est imposant, il a le regard pervers. Il me regarde, sourit, ferme la porte. Il s'avance vers moi:. Il s'approche, commence à me mancher le cul, puis les lèvres du vagin. Il regarde mon chien. Celui-ci à le pénis totalement ouvert, près à l'emploi.

    Il va le chercher, le chien ne se fait pas prier. Il commence à nouveau à me lécher, moi accoudée sur le canapée, les genoux sur le sol et les fesses à l'air. D regarde la scène:. Je suis figée, j'ose plus bouger, qu'est-ce qui se passe réellement? Je suis vraiment entrain de me soumettre à un gars que je rencontre pour la première fois, et ce gars veut que mon chien me baise? Il y a des moments dans notre vie, un moment comme celui-là, où on ne réalise pas ce qui nous arrive.

    Je ne réalisais clairement pas que j'étais sur le point de me faire pénétrer par mon propre chien. D s'est approché, il a pris le pénis rouge vif de mon chien et la guidé vers mon trou. Un chien, ça ne baise clairement pas comme un humain, c'est ce que j'ai appris à ce moment-là.

    En un instant, je me suis retrouvée comme une chienne. J'ai repris mes instincts primitifs. Je suis redevenue bestiale. Aucun condom n'est nécessaire. J'ai mal, les griffes égratignent mes côtes, son halètement se mêlant à de la bave qui coule le long de mon dos, je suis la fille de son papa qui se fait mettre par le chien familial. Les coups sont vifs, rapide, je n'ai même pas l'impression qu'il ressort tellement je me fais mettre profondément.

    Il se masturbe, son pénis est proche de ma face. Je suis sa chienne, sa poupée qu'il utilise pour réaliser ses fantasmes. Le chien éjacule en moi. Je n'aurai pas cru ça possible. Ça coule entre mes jambes, à grosses gouttes. Il se retire et commence à me lécher. Il lèche ma mouille mélangée à son propre sperme et semble aimer ça.

    Dans tous les cas moi, je suis aux anges. Je me suis découverte.

    histoires sexe le sexe avec des animaux